• The GazettE, mes vieux potes...

    The GazettE, mes vieux potes...

     

    Ce n’est pas une surprise, je ne suis plus du tout dans le fandom des GazettE, je ne suis pas du tout leurs actualités, je sais à peine quand ils sortent des CDs et DVDs quand je reçois le mail de notifications de CDjapan ...

    Alors, vous imaginez ma surprise quand je vois dans ma TL de Twitter, une co-miyavi italienne parler de concert pour eux en Europe. Je me dis que c’est encore une rumeur (comme il y en a eu des masses) ou juste un délire entre fans… mais le « au cas où » persiste, et je fais ma petite enquête (comprendre que j’ai simplement fait une recherche dans google…)

    Et là, je suis sous le choc. Ils viennent. Non. Ils REviennent ! Et pas pour UNE mais DEUX dates ! Une à Paris et une autre à Toulouse. En deux deux, j’attrape mon planning… Ok pour Toulouse ça peut le faire, je bosse pas.  Bien maintenant reste plus qu’à chercher le prix des places et leurs dates de mise en vente…. Qui a lieu le lendemain, à 60 (normale) et 90euros (VIP). OUTCH ! Punaise que c’est reuch.

    Et pourtant j’ai pas hésité à me prendre une place. Ils ont fait partie de ma vie un bon petit moment, je leur dois bien ça x).

    Je vous passe les péripéties pour savoir si Laura viendra ou pas. Au final, j’y suis allée en solo. 4h aller, 4h retour. Autant l’aller c’est bien passé, autant le retour, ce fût particulièrement long, et je me suis bien fait flippée dans certains virages (passons le fait que j’ai écrasé un hérisson T_T, et décaniller une chouette… oui clémence, tu as bien lu, je suis une tueuse de chouette u_u)

     

    Je suis arrivée à la salle vers 17H, je me suis arrêtée pour manger avant puisque je l’avais pas fait avant de prendre la route, et surtout je savais que j’allais pas prendre le temps de le faire après le concert. J’ai trouvé l’attente plutôt cool. Sachant que les problèmes ont plutôt lieu dans la tête de fil. Je voyais pas l’intérêt pour moi d’être tout devant pour ce concert alors que le quart des chansons me sont « inconnues ».

    D’autant plus que quelques jours avant B7KLAN a publié ceci :

    Règles très importantes concernant les concerts de the GazettE à Paris et à Toulouse

    1/ Nous décourageons fortement quiconque d'arriver la veille et de dormir devant les salles. Les salles ont des concerts les veilles de Gazette et camper devant les salles ne va que créer des problèmes et de la confusion.
    2/ pour chaque concert, il y aura 2 lignes (une pour les tickets normaux et une pour les tickets VIP et les membres du FC)
    3/ tout le monde doit arriver au concert en bonne forme et hydraté.
    4/17h30: entrée pour les VIP et les membres du FC
    5/ 18h30: entrée pour les tickets normaux
    6/ Courir à l'intérieur des salles est interdit et les agents de sécurité peuvent vous arrêter et attendre que tout le monde soit installé pour vous laisser vous placer.
    7/Soyez très prudents et amical avec les autres, ne poussez pas et restez calmes! Pas de pogo pendant le concert!
    8/ INTERDICTION ABSOLUE DE PRENDRE DES PHOTOS ET DES VIDEOS!! Même avec les téléphones portables! Les personnes prises en flag seront sorties de la salle sans discussion!
    9/ Après le concert, tout le monde doit quitter la salle dans le calme et les gens ne sont pas autorisées à rester devant la salle.
    10/ Passez un bon concert!!

    Ô joie ! n’est-ce pas ? Pas de pogo… je crois que c’est cette règle qui m’a le plus étonnée. Enfin, c’est un concert de The GazettE pas de KAT-TUN quoi ! Bref…

    Soleil de plomb pour l’attente, je me demande comment ont fait les gars avec leurs pantalons de cuir, leurs sweat à capuche, et autres vêtements bien lourds. Ça devait être intenable. Rajoutons aussi : un concert d’asiatique = carnaval ! Je dis pas que s’habiller en Kawaii ou Lolita ou en Visu est stupide, mais ce qu’il est c’est d’en porter alors que visiblement ça ne va pas à la personne. Hors y’en a BEAUCOUP à qui ça ne va pas. D’où mon impression de carnaval… et encore, un carnaval mal réussi.

    Je tire mon chapeau bas, pour tous ces papas ou mamans qui se sont déplacés pour le concert et qui y ont assistés. J’ai beaucoup ri quand un Papa hallucinait sur le comportement de certaines fangirls. L’effet de masse exacerbe les comportements, c'est bien connu, mais je crois qu'il en a eu peur x)

    Alors quand tout le monde s’est levé pour s’avancer alors que c’était les membres du FC qui entraient, il a fini par les traités de Dindes et de Dindons. Ce Papa était priceless ! Je me demande s’il a vraiment apprécié le concert x)

    Oh, y’a aussi ceux qui s’étonnaient qu’on nous retire les bouteilles d’eau à l’entrée (ou du moins les bouchons), alors qu’il suffit d’enlever son bouchon, de le cacher, et le tour est joué. J’ai peut-être trop l’habitude des concerts, je sais pas >.<

    Notons qu’on devait entrer à 18h30 et qu’ils nous ont ouverts les portes à 18h50. Le concert à débuter à 20H. Sympa l’attende d’1h… heureusement que je voulais pas être devant, j’imagine même pas les odeurs de transpiration qu’il devait y avoir là-bas, sans parler des filles qui devaient se pousser pour essayer d’être au plus prêt... sachant que les membres du FC et VIP y étaient depuis 17h30 : l'horreur, quoi!

     

    The GazettE, mes vieux potes...

     

    J’ai aussi pas mal rigolé pendant cette attente, j’avais des pisseuses à côté de moi. 3 pour être exacte. Dont 2 surexcitées, chantant du rihanna, et autres joyeusetés, en rigolant comme des gogoles, et faisant des chorégraphies de chiennasses. Et puis tu avais l’autre à côté, renfermée, qui , semblait bizarrement la vraie fan. Les deux autres semblaient plus « j’écoute de la zic asiatique parce que c’est IN ». Je vous passe la façon de se trémousser d’une des deux, elle se croyait sans doute en boîte de nuit. Mais j’avoue, c’est un style, je ne l’avais simplement pas imaginé sur du GazettE x) J’avais juste envie de souhaiter bon courage à la 3ème !

     

    Et ça commence, ENFIN !

    The GazettE, mes vieux potes...

     

    [XI]

    01. DERANGEMENT

    02. GABRIEL ON THE GALLOWS

    03. THE SUICIDE CIRCUS

    04. VORTEX

    05. VENOMOUS SPIDER'S WEB

    06. Before I Decay

    07. DRIPPING INSANITY

    08. UNTITLED

    09. AGONY

    10. CLEVER MONKEY

    11. Headache Man

    12. REQUIRED MALFUNCTION

    13. Filth in the Beauty

     

    Encore:

    01. SHIVER

    02. Hyena

    03. Linda ~Pinky Heaven Bloody Hell~

     

    Credit : The GazettE Fans

     

    J’avais des doutes sur cette intro : http://youtu.be/j4P-CPNMY4U mais bordel qu’est-ce qu’elle envoie du lourd en concert ! Direct elle te fout au taquet ! Puis ils entrent sur scène. Toujours aussi classieux les gonzes. Bon j’avoue Reita ressemble à un chien mouillé…et Uruha mériterait un bon coup de ciseaux. Ruki est toujours aussi petiot x), Aoi toujours aussi beau, et Kai a toujours son sourire qui pue la joie de vivre.

    Leur musique est toujours aussi puissante, elle te prend et te lâche plus… jusqu’à ce qu’ils changent de chanson… Sérieux, c’était des TROUS de silence, le soufflet retombait direct après une chanson. Je vous arrête de suite. Je sais qu’ils sont humains, qu’ils peuvent pas enchaîner des chansons sans pause, mais elles peuvent ne pas être molles. Ils étaient là, ils jouaient, on sautait (oui oui, vous vous souvenez ? Pas de pogo hein !), on headbangait, et c’est tout. Cette impression vient aussi du public. Il était à fond, et dès la fin de chanson, on avait droit à des applaudissements, quelques cris et puis plus rien. Ça aussi ça y joue beaucoup.

    Oui y’a eu quelques fanservices, Ruki qui se touche, Ruki qui touche le téton d’Uruha avec le micro, Aoi qui imite Reita, quelques moments de connivence entre Ruki et Kai. Et après ? Ils sont pas fichu d’apprendre 3 phrases en anglais pour leur tournée mondiale (je sens que je vais me faire des amies…) Sérieux, je demande pas que Ruki nous parle en français même si le Bonjour Toulouse, et j’adore la France (enfin un truc dans le genre) étaient mimis, il n’empêche que j’aurais préféré qu’il nous parle en anglais, et pas juste le truc du Hello, We are Gazette, Are you ready ?, Are you enjoy yourself ?, Come on.

    Du coup je me dis que je dois vraiment être mal habituée avec MIYAVI qui essaye de rendre chaque concert unique.

    Bon ok, je mens. En soit, ce concert était unique puisque la setlist entre Toulouse et Paris sont différentes.

     

    Avec ce que je dis, vous avez sans doute l’impression que le concert était pas génial-génial, mais tout ça je m’en rends compte maintenant, à tête reposée. Hier j’étais euphorique. Ils envoyent vraiment du bois sur scène! On peut pas nier leur manière de jouer. La batterie de Kai était vraiment puissante. Et Ruki se ménage vraiment pas!

    C’est tellement bon de les revoir sur scène ! 6ans d’attente quand même ! Ils auraient joué en tutu rose, que ça m’aurait pas choquée. Je sais pas si je peux vous décrire ce que j’ai vraiment ressenti, c’était un peu comme retrouver des potes perdus de vue. On se retrouve, la nostalgie nous prends, on s’éclate mais c’est pas pour ça qu’on va renouer contact.

    Je sais que s’ils reviennent dans les prochaines années, j’irai, parce que j’aime ce qu’ils font et ce qu'ils envoient sur scène. Mais ça ne veut pas forcément dire que je vais revenir dans le fandom. J’écoute à l’occaz leur album (qui j’achète hein !) mais c’est bien fini l’époque où je les écoutais en boucle et que je connaissais les paroles.

    Pourtant, comme il y a 6ans, ils ont fait Linda en dernier, et j’ai de nouveau pleuré. Ça se contrôle pas vraiment. Savoir que c’est la dernière (et que c’est pas la peine de rester des heures à attendre un hypothétique retour sur scène), que c’est la première chanson d’eux que j’ai entendue, plusieurs sentiments se sont manifestés en moi. Résultat, me voilà en train de m’essuyer les yeux comme une gamine pré-pubère T_T

     

    The GazettE, mes vieux potes...

     

    J’en garderais un très bon souvenir. Mais je pense que tous ces petits points noirs sont dû au fait que je suis détachée du groupe. (Il n’empêche quand même que le concert à durer une petite heure et demi… je trouve ça court… )

     

    Je m’y suis quand même offert un petit truc comme souvenir. La trousse de maquillage qui contenait un énorme chouchou (WTF ça existe toujours ce genre de truc ?), une blague et un pendentif black moral, ainsi qu’un strap.

    The GazettE, mes vieux potes...

    Credit  (je suis pas chez moi, flemme d’attendre pour prendre en photo)

     

    A bientôt les gars! ✟  GAZEROCK IS NOT DEAD !  


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :